Sélectionner une page

INTERVIEW · Noémie Sulpin · Rédactrice en chef de Tack Journal

Noémie, rédactrice en chef de Tack Journal

Le Rayon te propose de partir à la rencontre des passioné·e·s qui font vivre la musique en Nouvelle-Aquitaine. Entre circuit-court, développement de projets artistiques locaux et promotion des talents de la région, on t’invite à prendre le café avec les pros du microsillon.

Aujourd’hui Le Rayon te présente Noémie, rédactrice en chef de Tack Journal. C’est un mensuel culturel et artistique fait par une bande d’ami.e.s. Un journal bordelais qui se lit mais pas que puisqu’il se regarde aussi. Très visuel, l’équipe fait appel à des illustrateur.rice.s différent.e.s chaque mois pour imager leurs articles et couvertures. Nous les avons rencontrés lors de notre anniversaire à Rock & Chanson, on a voulu en savoir plus. Noémie nous partage son expérience.

Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Noémie Sulpin, je suis étudiante en conception de projet numérique et narration transmédia à partir de septembre et je suis Rédactrice en chef et présidente de l’Association TACK depuis Janvier 2020. 

Tack-Journal-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine

Tu peux nous en dire un peu plus sur Tack Journal ?

TACK est une jeune association émergente qui publie des journaux culturels et artistiques gratuitement tous les mois. Elle s’est créée suite à un rêve que j’ai réalisé à l’automne 2019 durant lequel je distribuais des journaux place de la Victoire. Encouragée par mon copain, j’ai lancé ce projet avec des ami.e.s. Le tout s’est ensuite plus largement étendu aux camarades de classe et aux passionnés d’arts et de culture. Nous sommes actuellement une trentaine de rédacteur.ice.s, illustrateur.ices et correcteur.ices à travailler sur ce journal. Notre nombre permet de diversifier notre contenu tous les mois en fonction des affinités avec les thématiques proposées. Nos journaux sont actuellement imprimés à 1000 numéros et nous souhaitons continuer de grandir tous les ans. Nous souhaitons également développer notre autofinancement pour commencer à financer nos artistes qui contribuent bénévolement aux pages. 

Où est-ce qu’on peut le trouver ?

Parmi nos objectifs à développer il y a aussi les points de distribution que nous voulons multiplier. Nous souhaitons investir de manière plus stable dans les établissements scolaires avec qui nous avons pu travailler (comme le lycée brémontier notamment), mais aussi les lieux culturels bordelais et partout en France. Pour le moment nous sommes disponibles aux galeries rue Buhan (Ekko galerie et le Lab Room), le cinéma indépendant l’Utopia, quelques petites boutiques qu’on trouve chouette comme le Shake That ( qui font de supers milkshake) et Spécimens rue  du Mirail. On est aussi présent dans les lieux associatifs et culturels de Talence (MJC, médiathèque) et la ville de Pessac est en cours de réflexion, mais devrait nous voir apparaître à la rentrée prochaine. Nous privilégions les distributions de main à main sur les campus de l’Université Bordeaux Montaigne et de l’Université de Bordeaux où les journaux partent très vite. 

Depuis Janvier nous sommes également sur le campus de la Sorbonne à Paris.

Tack-Journal-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Tack-Journal-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Tack-Journal-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine

Comment faites-vous pour financer l’impression, la diffusion, etc… ? C’est important l’indépendance pour vous ?

Nous finançons nos impressions par plusieurs subventions publiques pour le moment. Nos débuts en tant qu’association étudiante ne nous permettez pas de contribuer financièrement dans notre projet. Nous sommes donc soutenu par le Crous de Bordeaux, l’Université Bordeaux Montaigne, la Région Nouvelle Aquitaine, l’Université de Bordeaux et les mairies de Talence et de Pessac. Cette troisième année de production nous permettra de fournir une part d’autofinancement plus conséquente. La gratuité nous tient très fortement à cœur, peut-être même plus encore que l’indépendance à ce jour. Jusqu’à lors nous n’avons jamais eu de retour sur notre contenu et avons été libres de produire nos journaux à notre guise. A terme il sera évidemment intéressant de rouler de nous même pour être totalement libéré des positionnement politique notamment.

Un conseil pour écrire un bon article ?

Je pense que chez nous ce qui prime c’est d’écrire sur ce qu’on aime et ce qu’on sait. Nous ne forçons personne à participer, chacun.e est libre de proposer du contenu ou non selon ses affections en lien avec les thèmes. Il faut bien évidemment faire attention aux informations qui sont véhiculées pour ne propager aucune mauvaise information et rester respectueux dans ses propos

Une chose à savoir lorsqu’on veut commencer son journal ?

C’est une activité qui demande une énergie très importante. Il faut savoir déléguer les tâches pour ne pas se retrouver submergé et ne plus apprécier son projet. J’ai développé ces journaux en équipe et j’ai longtemps été très attachée à son développement. Je travaillais pour mon association en parallèle d’une licence et d’un travail alimentaire. J’ai très vite été rattrapé par la fatigue physique et mentale. Cette année est beaucoup plus agréable parce qu’elle se joue en équipe. Entourez-vous bien et acceptez de partager. 

Tack-Journal-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine

Quelle est ta première de couverture préférée ?

Ma couverture préférée a été réalisée par @shirleyfll (sur instagram) en septembre 2021. J’adore les couleurs et la composition.

Tack-Journal-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine

Comment trouvez-vous les illustrateur.rice.s de vos couvertures ?

Les premiers artistes Tack’ins furent mes ami.e.s. Puis j’ai été au culot démarcher des artistes sur instagram. Et récemment on a la chance d’être contactés par les artistes intéressés. 

Vous avez fait un poster collaboratif à La Route du RIM, comment ça s’est passé ?

Nous avons eu l’honneur d’être convié à l’anniversaire du RIM et nous souhaitions proposer une activité en plus de nos habituels stands de journaux. Nous avons proposé une grande page d’expression sur le thème de juin Ultraviolet et les invités ont peu à peu réussi à se lâcher sur la feuille. On a tout de même eu à trier les participations pour garder les plus lisibles et les moins imbibés des festivités pour créer une composition aux tons violets. C’est la toute première fois qu’on propose cette activité et on trouve que c’était une expérience très chouette. On a pu développer une parole différente, tournée sur le contenu de nos journaux et sur leurs thématiques.

Tack-Journal-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine

Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné ?

C’est assez cliché dans un sens mais je crois que « réalise ton rêve » au sens littéral du terme a été à l’origine du projet le plus stimulant de ma vie. J’ai réellement découvert ce que je souhaitais faire de ma vie de grande personne au sein de cette association. Et dans un format plus large participer à un projet associatif est hyper formateur socialement et professionnellement. N’ayez pas peur de ce que vous aimez, c’est parfois le chemin le plus simple vers un avenir tout doux. 

Pour suivre l’actu de Tack Journal :

INTERVIEW · Pierre Lafitte · Président de l’association Moï Moï

Pierre, président de l’association Moï Moï

Le Rayon te propose de partir à la rencontre des passioné·e·s qui font vivre la musique en Nouvelle-Aquitaine. Entre circuit-court, développement de projets artistiques locaux et promotion des talents de la région, on t’invite à prendre le café avec les pros du microsillon.

Aujourd’hui Le Rayon te présente Pierre, président de l’association Moï Moï. Basée à Saint-Jean de Luz, tout part d’une bande d’amis avec l’envie de faire leurs propres événements. De là va naitre plusieurs choses comme le festival Baleapop, leur Web radio DIA ou encore, Udada leur prochain événement ces 14-15-16 juillet ! Pierre nous raconte.

Découvrez des photos de leurs événements :

Moï-Moï-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Moï-Moï-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Moï-Moï-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Moï-Moï-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Moï-Moï-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Moï-Moï-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Moï-Moï-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine

Si tu veux rencontrer ce super collectif, ils seront les 14, 15 & 16 juillet à Saint-Jean de Luz pour leur nouvel événement Udada !

Suis leurs actus ici :

INTERVIEW · Didier Valdes · Coordinateur du XL Tour

Didier, Coordinateur du XL Tour

Le Rayon te propose de partir à la rencontre des passioné·e·s qui font vivre la musique en Nouvelle-Aquitaine. Entre circuit-court, développement de projets artistiques locaux et promotion des talents de la région, on t’invite à prendre le café avec les pros du microsillon.

Aujourd’hui Le Rayon te présente Didier, coordinateur du XL Tour. Créé en 2011 à l’initiative du Conseil départemental des Landes, le XL Tour est un dispositif d’accompagnement des musiciens landais dans le secteur des musiques actuelles. Didier en est le coordinateur et nous raconte le déroulé et les moments forts pour ces groupes participants !

Un peu plus sur le XL Tour et ses partenaires :

En 2022, le dispositif XLTour entame sa 6ème édition qui se déclinera sur les deux années à venir (de janvier 2022 à décembre 2023).

A ce jour, AMAC-le caféMusic (Mont de Marsan), Landes Musiques Amplifiées (St Vincent de Tyrosse), Musicalarue (Luxey), La Locomotive (Tarnos), Le Conservatoire des Landes, La Ville de Dax, Latitude Productions (Gamarde les bains), le RIM (Bordeaux) participent à ce dispositif.

Cette nouvelle édition a permis d’associer un nouveau partenaire « De La Neige en Eté » (Bordeaux) au processus de sélection et d’accompagnement » ainsi que le groupe « The Inspector Cluzo » dans un rôle de parrainage artistique très valorisant pour les groupes sélectionnés.

* Les enjeux et les objectifs du dispositif *

Les opérateurs intégrés dans le dispositif XL Tour, s’accordent sur les enjeux principaux qui guident leur action, les objectifs qui en découlent et le public visé :

  • Contribuer au développement des musiques actuelles dans le département des Landes.
  • Favoriser l’accès à l’émergence des groupes landais inscrits dans une logique de développement bien déterminée.
  • Aider au développement de leur projet, en s’adaptant à leur parcours et à leurs ambitions.
  • Proposer un accompagnement personnalisé, selon les besoins identifiés conjointement.

Découvre les 4 vainqueurs du XL Tour #6

XL-Tour-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
XL-Tour-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
XL-Tour-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
XL-Tour-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine

Psst ! Attends c’est pas fini, on a une surprise pour toi !

On a pu interviewer Bolzed, groupe de rap et un des lauréats de l’édition précédente. Ils nous racontent comment ces deux années d’accompagnement ce sont déroulés ! Tu peux retrouver l’interview ici !

INTERVIEW · Bolzed · Lauréat du XL Tour

Bolzed, Lauréat du XL Tour

Le Rayon te propose de partir à la rencontre des passioné·e·s qui font vivre la musique en Nouvelle-Aquitaine. Entre circuit-court, développement de projets artistiques locaux et promotion des talents de la région, on t’invite à prendre le café avec les pros du microsillon.

Aujourd’hui Le Rayon te présente Bolzed, groupe de rap lauréat du XL Tour. Grâce à ces deux années d’accompagnement, ce duo d’amis a pu se professionnaliser et on même fait une tournée de quelques salles de concert. Ils nous racontent comment ça s’est passé.

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de Bolzed ?

Nous c’est Bolzed, un groupe de rap composé de Tarf et Jib. On l’a créé il y a 6 ans, et on a sorti 4 EP, dont 2 disponibles sur les plateformes de streaming : Dernier Secret et Dernier Regret.

Bolzed-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine

Comment avez-vous entendu parler du XL Tour ?

On est tombé sur un article sur Facebook, la présentation se faisait dans notre ville, à Tarnos.

Qu’est-ce qui vous a motivé à participer ?

Étant un jeune groupe en quête de professionnalisation, l’appui des structures musicales locales nous semblait indispensable pour la suite de notre aventure.

Bolzed-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Bolzed-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Bolzed-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine

Quel souvenir gardez-vous de votre participation en 2019 ?

Nous gardons le souvenir de très bonnes rencontres, une super soirée animée de plusieurs concerts. On se souviendra longtemps de cette date pilier pour nous.

Un bon conseil pour les futurs participants ?

Croyez en vous plus que jamais, peu importe votre style ou votre horizon musical, écoutez les conseils des professionnels du milieu et prenez du plaisir.

Comment se sont passés ces 2 ans ? Qu’est-ce que vous a apporté ?

Le XL Tour nous a beaucoup aidé sur plusieurs points. Déjà, la structure du groupe (inscription à la SACEM, création d’une association) ou  bien les concerts avec des répétitions ou résidences avec des intervenants du milieu. Nous avons eu des cours de chant et ils nous ont aidé pour décrocher des dates importantes de concert.

Une tournée s’est ensuite organisée. Nous avons pu jouer dans 5 SMACs de notre région dans les conditions réelles d’une tournée d’artistes confirmés. Nous sommes parties en mini bus faire 5 concerts en 5 jours. Une aventure incroyable.

Au final, cet accompagnement nous aura apporté du professionnalisme sur tous les points de notre activité, de la rigueur et nous avons à présent pleinement conscience de ce que représente le métier d’artiste.

Et vous, vous écoutez quoi en ce moment ?

Bekar, So la Lune, Lomepal, Luv Resval, Lujipeka, Caballero & Jean Jass, Josman, Orelsan etc…

Des projets sur le feu ?

Nous bossons actuellement un nouveau projet sur Paris, accompagnés d’un producteur, d’acteurs confirmés de la scène rap. Il verra le jour courant 2022.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné ?

Le meilleur conseil a été de garder notre noyau solide quelque soit le chemin emprunté.

 Et pour finir, une question qu’on ne t’a pas posé à laquelle tu aimerais répondre ?

Trouvez-vous que la situation actuelle (COVID) est une mauvaise situation ?

Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir

qui vous aide à avancer. Alors ce n’est pas mon cas, comme je le disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… Je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette

humanité ? », eh ben je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain, qui sait, peut-être seulement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi…

Pour suivre l’actu de Bolzed :

INTERVIEW · Pierre-Johann · Directeur artistique de Kontainer

Pierre-Johann, directeur artistique de Kontainer

Le Rayon te propose de partir à la rencontre des passioné·e·s qui font vivre la musique en Nouvelle-Aquitaine. Entre circuit-court, développement de projets artistiques locaux et promotion des talents de la région, on t’invite à prendre le café avec les pros du microsillon.

Aujourd’hui Le Rayon te présente Pierre-Johann aka Pierre-Yo, directeur artistique de Kontainer. Situé dans les Landes, Kontainer est un lieu pluridisciplinaire dans lequel tout un tas de gens différents peuvent travailler ensemble. Résidences artistiques, co-working, ateliers, et tant de choses encore, …

Découvre Kontainer :

Androphyne-Kontainer-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Androphyne-Kontainer-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Androphyne-Kontainer-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
morgane-medusyne-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
morgane-medusyne-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine
Androphyne-Kontainer-rayon-du-rim-réseau-musiques-actuelles-nouvelle-aquitaine

Leurs réseaux sociaux :